Résurgence du vieux débat: Répartition/Capitalisation.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

LES CAISSES DE RETRAITE ET LE SYSTÈME DE PROTECTION SOCIALE DE LA FRANCE .

Le régime de retraite de la France est basé sur le principe de la répartition:les cotisations des actifs financent le versement des pensions de retraite. Celles et ceux qui ont travaillé sont pris en charge par le système social pour poursuivre une vie active mais sans une nouvelle contrepartie à l’effort national. La peur de l’effondrement du système ,les résultats financiers catastrophiques depuis quelques années et les prévisions pour le moins pessimistes auront incité plus d’un à augmenter la durée légale du travail. Les personnes qui partent à la retraite depuis quelques années sont ne sont pas très optimistes à cause de la situation économique actuelle. Or , de façon générale,la consommation et les dépenses augmentent chez les personnes qui appartiennent à cette tranche (dépenses pour améliorer les maisons, voyages…).

Quoique que l’on dise la France a le meilleur système de protection sociale au monde.

C’est dans ce domaine ou l’état français ,chambre de résolution de conflits nationaux, et les syndicats ouvriers et patronaux ont le mieux réussi. Ce système(de retraite et de protection sociale) à une valeur inestimable malgré les déficits annoncés chaque année. Il ne viendrait à l’idée de quiconque de vouloir l’évaluer. Il connaît parfois une entropie.

En tout état de cause , c’est l’un des plus beaux fleurons de la France. Tout est bien codifié mais ce pose la question de savoir si les codifications ne doivent pas faire l’objet d’un réexamen. En tout cas,les français en sont jaloux et les étrangers , envieux; et de ce fait, il devient d’autant plus fragile lorsque la croissance économique n’est pas au rendez-vous… Les grands débats sur la mise en œuvre d’un système de protection sociale européen est relancé. Il existe de disparités de revenus au sein de l’union mais les nations devraient se mettre d’accord sur des “minima” européens:Se mettre d’accord en tenant compte des disparités économiques, sociales culturelles et historiques. L’Union constitue un vaste ensemble qui est, pour l’heure, mal utilisé.

Par exemple dans le domaine médical, il existe des investissements lourds et coûteux mais leur implantation géographique peut atténuer le montant initial des investissements.

On ne peut répartir que ce qui a été et est accumulé mais la capitalisation volontaire permet de mieux accepter les soubresauts du système de retraite.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »